La biographie

Il ne naît pas de biographie sans une vraie rencontre et un enthousiasme partagé. Le premier rendez-vous fait partie des moments clefs de cette aventure. Il vous revient d’exprimer votre demande, de préciser à qui est destiné la biographie.

De rencontre en rencontre se découvre un cheminement. Petits et grands souvenirs mis bout à bout vont former une histoire qui va assurer la transmission familiale.

De ce récit oral assorti d’émotions va naître un récit. Le biographe a pour mission de restituer votre voix par l’écriture avec votre timbre, vos expressions. Cela donne à la biographie familiale un style vivant pour vos futurs lecteurs.

« Cela peut vous paraitre surprenant, mais j’ai souvent remarqué que les inflexions et les accents de ma voix décidaient des mots employés. A la limite, je ne pense et n’écris qu’avec les mots que je puis prononcer. En fait, c’est une observation valable pour tous : nous ne parlons et n’écrivons que les phrases accordées au timbre de notre voix. Je me suis toujours demandé par exemple, quelle voix avait Verlaine pour imprimer à ces vers leur mélodie nostalgique si particulière. »  J.-D. Nasio, Un psychanalyste sur le divan, Petite bibliothèque Payot.

Une biographie familiale se situe ainsi au carrefour de différents genres littéraires. Elle n’est pas vraiment une autobiographie puisqu’un autre écrit pour vous. Pas non plus un roman de fiction, les faits sont avérés. Elle constitue un genre  à part entière. Une œuvre signée de vous, destinée à vos lecteurs, avec la collaboration de votre biographe.

Tout au long du parcours, le biographe vous écoute, vous relance, vous questionne, vérifie avec vous certains faits enfouis, respecte votre rythme, vos pauses, vos silences, vous fait relire, corrige, améliore avec bienveillance et discrétion.

A la fin, un livre vous attend.

Publicités